L'ordre et la loi

Publié le par LDT

Ou le respect et le style(prononcer "staïle")?

Une petite vérité m'est tombée dans l'oreille aujourd'hui: les français sont des couards. C'est vrai, ils le sont. Quand le gouvernement socialiste de 1984 et tous ceux qui ont suivi leur ont fourré l'immigration dans les pattes, ils sont restés pacifiques et ont simplement pris le coup sans broncher trop fort. Il faut avouer qu'avec la police de la pensée qui leur collait aux fesses, il valait mieux ne pas rester accrochés à ses idées de justice qui impliquent aussi de justice équitable envers les immigrés. Il valait mieux ne pas broncher, et laisser mentir le pouvoir qui faisait passer les immigrés pour de pauvres victimes d'un "racisme latent" et d'une "crise de la colonisation" qui rappelle "les heures les plus sombres de notre histoire" dont étaient coupables les méchants français blancs pas antiracistes(donc racistes). Mais tout de même, à part quelques actions ici et là alors que les banlieues de Paris, de Marseille et d'ailleurs devenaient des poubelles à voyous, les français prirent le coup sans trop se tenter à la révolte contre le gouvernement qui les avait trahis. Ils supportèrent la mort lente qu'on leur imposait, cette mort intellectuelle et culturelle qui ferait à terme de la France une terre de crétins ne vivant que pour le fric et les putains. Le combat, trop risqué et effrayant, fut ignoré au profit de la résistance passive, celle ou l'on se laisse mourir doucement, mais en se disant qu'au fond, "quelqu'un" fera quelque chose. Qu'il y aura un signal, une révolte, "quelque chose" qui soulèvera les français contre cette pourriture qui nous empoisonne lentement. L'attente mortifère peut durer longtemps, si l'on accepte de ne se battre que quand tous les autres ont décidé de le faire avant.

Mais une autre petite vérité me fait dire qu'au fond, nous n'aurons sans doute pas à attendre beaucoup plus longtemps.

Il y a dans notre société comme dans toute autre, un ordre social clairement défini, qui forme le pouvoir, et une loi en place qui assure la pérennité du pouvoir. Dans la société des racailles aussi, il y a ces deux choses, l'ordre et la loi, qui sont le respect et le style. Le "respect" tel que les racailles le voient n'a bien sur rien à voir avec le respect normal de la langue française: il s'agit ici d'une sorte de mélange entre la crainte animale de se prendre une rouste pour n'avoir pas fait ce qu'ordonne un autre et de cette crainte, le devoir de toujours obéir à l'autre quand il exige quelque chose. Le "respect" et être "respecté", c'est la base de l'ordre chez les racailles, et comme ils exigent toujours ce "respect", on peut simplement dire qu'ils exigent que la France entière leur obéisse, sous peine de nous faire tous attaquer en un contre 5. Irréaliste comme idéal? Le réalisme ne touche pas l'écervelé qui ne connaît du monde que son quartier. Quant au style, c'est une sorte de code défini par les modes, le comportement, le succès auprès des filles, auprès des autres aussi. Ca tient aux vêtements, à l'esprit(certaines racailles en ont, selon les critères d'inventivité constitués dans le rap), au "talent musical" et autres du genre. Avoir le "style" permet d'avoir plein d'amis et de gens "respectés" qui vous aident dans la vie.

Entre notre ordre et notre loi et les leurs, il n'y a pas de différences précises, chacune ont leurs codes et leurs principes, et chacune veut au fond détruire l'autre. Ce qui a permis à la société des racailles de si bien s'étendre à toute la banlieue c'est qu'elle a détruit la société française ici-bas et qu'elle a pris sa place, en débilisant les jeunes habitants des banlieues et en faisant fuir les français autrefois nombreux ici, enfin en faisant fuir ceux qui avaient l'argent de partir.

Les français ont jusqu'ici accepté de débarrasser le plancher car il y avait de la place ailleurs, où le coq chantait plus fort. Mais ces temps-ci, un peu partout, cela se confirme: ce n'est plus la banlieue qui est à abandonner, c'est la France entière qui est en racaillisation totale. Et cela, je doute qu'ils l'acceptent. Ils ont fui devant la police de la pensée, celle des Bienpensants. Ils ont fui devant la racaille qui prenait leurs quartiers et leurs villes de banlieue. Mais qu'ils fuient la France parce que leur gouvernement a trahi et les a jetés aux singes(en principe c'est aux lions mais une racaille tient bien plus du singe que du lion, ou de l'homme), ça j'en doute fortement.

Mais les français, tout adonnés à leur pacifisme face à la mort, sont un peu endormis. Un peu assoupis par le poison de la racaille doublé de celui de l'acceptation. Pour les réveiller, il faudra une chose, qui se divise en deux: le signal de la bataille. Contre les racailles, contre les mauvais immigrés(il y en aussi des très bons), contre le gouvernement traître, contre la bourgeoisie bobo qui a trahi le peuple pour son égo personnel, contre ceux qui à l'origine ont voulu cette immigration tout en sachant ses conséquences. Mais personne dans la France actuelle ne peut simplement se lever et appeler à la guerre, personne n'est prêt et personne ne sait où les nôtres, les vrais français, en sommes. Il faudra diviser les choses en deux: d'un côté le message politique, la guerre est là, les français se battront et vaincront(vu nos nombres c'est assuré, mais combien tomberont, ça je ne le sais pas)la pourriture ou ils seront abattus par les racailles. Il y a assez de preuves partout dans l'actualité de cela pour que quiconque d'honnête puisse en être convaincu. De l'autre côté, il faudra une démonstration de force politique; bien évidemment, la Bienpensance ne l'autorisera pas, les médias et les politiques qui leur obéissent l'empêcheront. Il est impossible de rassembler les nationalistes de tous horizons sous une même bannière sans qu'ils soient criminalisés pour aimer la France et qu'on exige au pouvoir qu'ils soient interdits, bien avant qu'il n'y ait assez de forces pour une révolution ou quelque chose de ce genre. Mais d'un autre côté, là où la Bienpensance ne peut rien faire, c'est dans le cas de forces autonomes de petites tailles, indépendantes les unes des autres et ne communiquant ou ne s'alliant que quand c'est nécessaire. Des milices, en d'autres termes. Quand le message sera passé et que les milices s'occuperont comme ils le méritent des racailles, là les français n'auront plus à craindre ni les oukases ni les interdictions: on n'interdit pas aux gens de sortir dans la rue en groupe le soir. Et s'ils le font, alors sachez-le: ils ne le feront que quand ils seront sûrs d'être aux portes d'une révolution ou d'un grave affaiblissement de leur force militaire. Et quand ils en seront sûrs, nous aussi, nous en serons sûrs. Passez le message SVP si vous le pouvez ici ou là: c'est dans les actions de l'adversaire qu'on lit sa force. Mais si les seuls à voir cela sont ceux qui me lisent, ça ne va pas faire grand monde...:-)

Louis D. Tisserand

Chez nous quand on s'y met vraiment, même si ça prend du temps, c'est efficace: même les objets se joignent à nous!

Commenter cet article

Céline 03/09/2010 18:29


"Oui, et les immigrés sont ceux qui sont les plus stupides et qui tombent dedans à pleine force."

on ne peut pas en vouloir aux enfants pour leur naïveté, pourquoi en voudrait on a des gens avec peu de sans critique.


"De toute évidence, vous n'avez jamais connu de racaille, vous n'avez jamais vu la différence entre un crétin français et un crétin immigré. Sinon vous ne sorteriez jamais de telles choses. Allez
faire un tour en banlieue! "

Je ne fais pas de différence entre un kilos de plombs et un kilos de plumes, un crétin français ou immigré reste un crétin! Je connais bien les cités de Nantes. dans ces fréquentations croyez moi
c'est pas parce que les français sont moins nombreux que les autres qu'ils ne sont pas moins crétins.

Au lieu de vous conforter dans vos choix pourquoi ne pas plutôt les aider à se cultiver. Première base de la culture : l 'ouverture d'esprit....


LDT 08/09/2010 00:00



De toute évidence vous ne faites pas la différence parce que vous ne la connaissez pas.
Allez VIVRE avec des racailles, au lieu de leur rendre visite. Vous la verrez, la différence.


Et cessez vos jérémiades de mère-poule. Les racailles sont une plaie et la France doit en être débarrassée. "Leur en vouloir", aucun adulte n'en a rien à faire. Le sentimentalisme à deux sous ne
vous donnera jamais raison.



Céline 21/08/2010 03:45


Avant toutes choses je précise que j'ai sauté quelques lignes dans ma lecture enfin inversement, j'ai lu quelque ligne de ce gros pavé il faut le dire bien décourageant!

Tous ce blabla pour nous faire comprendre que Le bon Français s'est fait floué par la racaille venu d'ailleurs... pfff un peu pitoyable, pour ne pas dire trop.

Chez moi, dans ce petit bled il n'y a aucun immigré, aucune cité les hlm ne dépassent pas deux étages, pourtant on a aussi nos voyous, casses, vols, agressions (oserai -je penser que cela existe
depuis la nuit des temps?), des jeunes qui s'emmerdent terriblement. La racaillisation c'est surtout l'évolution de cette société de consommation parce que la vrai culture à été remplacé par la
télé et la publicité. Le savoir par la bêtise. Les gens s'abrutissent, à commencé par ceux qui ont pour seule moyen de se payer leur écran plat quand d'autres s'offrent des cours de chinois.

Intéressés par le pognon et les putains? Ce problème ne s'étendrait t'il pas a toute la race humaine ? vous vous surestimez abusivement. Malheureusement il y aura toujours des gens comme vous, pour
promouvoir la haine plutôt que l'amour. C'est à cause de ce "style" de discours que souvent le monde m'écoeure, Il ne tournera jamais rond, j'ai perdu tous mes espoirs en grandissant, et des
pauvres gens comme vous me confortent dans cette triste idée régulièrement. Ecrire ce long article, y perdre tout ce temps pour prôner la malveillance, Tout en sachant d'avance en plus, qu'il sera
lu par très peu de gens. Entretenir une haine, quel intérêt ? Quel intérêt ? vous ne changerez pas le monde.Vous mourez que cette racaille sera encore là. Perdez du temps en promenade, à la
peinture, en cours de chinois mais ne le gagnez pas en négativité. Sur son lit de mort honnêtement de quoi on peut être le plus fier de ce tableau naif accroché en face de nous qu'on aura peint
deux ans plus tôt ou de ces trois lepennistes que vous aurez réussi à regroupé sur la toile?

Avant de clôturé cette écrit, je veux ajouté que j'assume pleinement ces arguments sans doute incomplets, certainement farfelus, j'ai 23 ans, j'ai trop d'amis qui bossent pour payer leur rêves de
i-phones et compagnie. Quand ils insultes les juifs de radins, les homos de pd, je tente de leur faire changer de regards, les faisant passé de tf1 à arte. Proner l'amour nous rend meilleurs, vous
devriez essayer c'est une valeur qui se perd de nos jours ... sans doute la racaillisation...;


LDT 01/09/2010 02:48



"La racaillisation c'est surtout l'évolution de cette société de consommation parce que la vrai culture à été remplacé par la télé et la publicité. Le savoir par la bêtise."


Oui, et les immigrés sont ceux qui sont les plus stupides et qui tombent dedans à pleine force.
De toute évidence, vous n'avez jamais connu de racaille, vous n'avez jamais vu la différence entre un crétin français et un crétin immigré. Sinon vous ne sorteriez jamais de telles choses. Allez
faire un tour en banlieue!



malbak 30/05/2010 22:44


j'aime beaucoup cet article, mais au final, comment forme-t-on une milice ? quel sont ou qui seront ces "blancs" capable de débarrasser du plancher ces racailles ? autour de moi déjà ils auraient
pas les couilles pour sortir le soir et s'attaquer au traficants de canabis pour commencer ... bruler sa caisse (bmw que je pourrait jamais me payer) etc etc ... et la police dans tout ca ? agir
cagoulés ? ouais ca me donne au moins l'envie de partager ce texte avec mon entourage, déjà pour voir leur réaction et qui sait ? secretement ...


LDT 30/05/2010 22:59



Ca se fait à plusieurs niveaux, c'est lent. Mais ça commence très simplement: les gens qui veulent défendre leurs quartiers et villes se retrouvent, se rassemblent, ça peut commencer dans des
associations de quartier ou sur des blogs ou des sites genre Fdesouche, des volontaires patrouillent, sans blason ni drapeau, trouvent quelques racailles et font un carton. Généralement le plus
charismatique ou le plus fort physiquement des miliciens du groupe est choisi comme chef, après un vote, c'est le système qui marche le mieux. Une fois un chef choisi et une liste de cibles
permises et interdites définies(racailles oui, arabes et noirs lambdas non!), la milice est en place. Tout la suite est question de stratégie, de furtivité, et d'efficacité. Après il s'agit juste
de foutre les jetons aux racailles. Si la police agit contre des milices sur tout le territoire, il faudra poser une question aux flics: s'ils préfèrent défendre les racailles au nom de la loi ou
défendre les honnêtes au nom de la loi. Les flics comprendront qu'il est temps d'obéir plutôt à la rue qu'au gouvernement, et ainsi de suite. Quand ça commencera à coincer sérieusement entre
politiciens, tête d'état, et flics et militaires(gendarmes mais pas seulement) de base, là ça commencera à fleurer bon la révolution. Je n'en ai pas envie mais il n'y a pas d'autre choix, voyez
le long article "Soraliens, Zemmouriens et Tisserandiens".


Partagez partagez! J'irai sûrement en taule pour menace envers l'état mais tant que le message passe la France à une petite chance d'être sauvée! Il ne faut pas être timide! Contrairement à ce
que disent les propagandistes la raison et la justice sont de notre côté, alors il ne faut se retenir de rien. Pour être parfaitement honnête avec vous, je crains aussi que l'on ne trouve pas
assez de gens pour faire de vraies milices de sécurité. C'est l'exemple qu'il faut donner déjà. Savoir montrer que si la police ne défend pas les citoyens, les gens se défendront eux-mêmes. C'est
l'idée, le principe qu'il faut asséner.