La France et l'Islam, rangez les bâtons

Publié le par LDT

"Sur la burqa, il ne faut pas braquer la communauté musulmane" dixit Lionel Tardy. Bien stupide phrase, monsieur l'(Ah)Tardy. En quoi parler du problème de la bourka braquerait les musulmans? Que je sache ce n'est pas une obligation musulmane que de se cacher sous un gros drap noir. Ils n'ont pas à se sentir visés ou stigmatisés s'ils ne sont pas pro-cachetafemme.

Comment gérer la question de l'islam dans une France qui est chrétienne depuis toujours? Une question simple, mais qui n'a pas été clairement posée ni aux français(qui seraient bien infichus de répondre je le crains) ni à personne en charge du dossier si tant est qu'il y en ait une. L'islam est un problème. L'islam est un problème parce que l'histoire, parce que nous sommes héritiers de la chrétienté et du catholicisme, parce que nous sommes autres que ce que préconise le Coran et que nous refusons et refuserons de parler arabe. L'islam est pourtant un problème simplement soluble dans la république ou la monarchie française, sans avoir à passer par une lutte armée pour dompter le Coran conquérant et dominateur. Les deux points de vue aujourd'hui en place en politique sont assez gênants pour leurs deux camps, les musulmans et les non-musulmans. Du côté des musulmans, quand on parle de la bourka c'est pour dire du mal d'eux, quand on parle des islamistes c'est pour dire du mal d'eux, quand on parle des passages violents ou haineux du Coran c'est pour dire du mal d'eux, quand on parle de tel ou tel musulman en mal c'est pour dire du mal d'eux tous...bon, musulmans, il faudrait comprendre quelques petites choses. Tout d'abord, vous avez des défauts. Si vous imaginez un seul instant que l'on va s'interdire de critiquer le Coran, de parler des extrémistes de l'islam, des dangers que l'islam peut poser ou des différences entre des porteuses de draps et des françaises normales,  vous rêvez. Les français sont peut-être les plus gros râleurs de la Terre, c'est bien pour cela que le mot existe dans notre langue d'ailleurs, et ils ne se privent jamais de critiquer ceci ou cela. Arrêtez de prendre toute critique envers l'islam ou des musulmans ou une frange extrémiste comme une intolérance envers l'islam, au contraire c'est en quelque sorte une petite preuve de tolérance, si les gens étaient vraiment intolérants envers l'islam ils ne le critiqueraient pas mais le traiteraient simplement comme un ennemi, et se contenteraient de le refuser. En revanche, à n'entendre de la part de musulmans que des plaintes quand untel ou untel est critiqué, on en finit par se dire que l'ensemble des musulmans défend des extrémistes ou qu'ils refusent toute forme de critique en parlant de stigmatisation à chaque fois qu'on dit du mal de ceci ou cela. Mais bon sang en quoi l'attaque du gouvernement sur la bourka vous concerne, juste parce que vous êtes musulman? Il n'y a pas lieu de se sentir agressé si ce n'est pas votre idéal que de planquer votre femme sous un drap! L'islam aura toujours des critiques, simplement ne répondez qu'aux attaques mensongères, pas à chaque fois qu'une chose hallal est prise à partie!

Du côté des non-musulmans, le problème est inverse, ils ne savent pas du tout à quoi ils ont affaire. Ils ne veulent pas critiquer sans savoir, mais ils ne sont pas prêts à aller chercher eux-mêmes de quoi comprendre(tout le monde ne va pas devenir spécialiste de l'Islam pour mieux se comprendre tout de même...). Ils se méfient des islamistes et des musulmans dangereux ou offensifs envers l'ordre républicain français mais se moquent assez bien des autres. Le truc, c'est qu'on ne parle des musulmans quasiment que pour en dire du mal(les quelquefois où c'est en bien c'est de la figuration), et qu'on voit presque toujours des musulmans se plaindre du traitement qu'on leur inflige et dire qu'il ne faut pas faire ça. Les non-musulmans voient ce que je vois, ce que tout le monde voit: des problèmes à cause des musulmans ou de l'islam et des gens qui viennent dire que ce n'est pas bien de dire ceci ou cela. Avec ce genre de dynamique, soyez assurés que nous allons sans aucun doute vers le conflit, encore.

Ce qu'il faudrait de la part du gouvernement, ce n'est pas de créer un lobby maghrébin comme le CFCM, c'est de chercher à prouver que l'on veut un islam pacifique, tranquilisé, capable de vivre sous l'ordre républicain, chose qui séparerait les musulmans normaux des islamistes et retirerait à la fois aux premiers le sentiment d'être mis dans le même sac que les seconds, et aux seconds la possibilité de prétendre être Les Musulmans, dans leur intégralité. Il faudrait avant tout savoir faire parler le croyant et savoir interdire l'islamiste ou le fondamentaliste. Défendre la bourka au nom de l'Islam et de sa réputation est aussi bête que défendre la veuve noire au nom des araignées, on peut se permettre d'attaquer ceci ou cela sans que tout musulman se sente concerné! Une fois que cela sera fait(si c'est fait, le bon sens ne battant que très rarement la communication en politique), il faudra estimer, avec des savants musulmans français(Tariq Ramadan le Suisse dehors!) et des politiciens et penseurs français(je suis là si on a besoin de moi :-P), ce qui est compatible avec la république et ce qui ne l'est pas. Bien sûr une partie du message coranique et de l'islam historique passera à la trappe, le versets du genre de ceux déclarant que l'islam ne peut exister dans une terre non-islamique(donc laïque) ou qu'il faut égorger les apostats ne pouvant jamais être acceptés. Mais 98% de l'islam ne pose pas de problème grave avec la société française, même s'il faudra un travail de long terme pour définir comment l'islam s'installera-t-il socialement et quels changements profonds il fera dans la société française. Tout ce qu'il faut, c'est savoir parler de musulman à non-musulman, sans venir rapporter Ben Laden ou la légitimité de la République des mécréants dans la conversation. Ca ne devrait pas être trop dur, si on récupère un minimum de bon sens en haut lieu...:-D

 

Louis D Tisserand (il vaut mieux que je signe désormais, ça aide google à me trouver...)

Commenter cet article