Le meilleur d'entre eux

Publié le par LDT

Cet article devrait rejoindre ceux sur l'influence, mais c'est un cas trop exemplaire pour ne pas mériter sa page personnelle.

DSK, qui n'a presque rien à voir avec les Devisenschutzkommando(lien pour les germanophones), est déjà assez bien vu chez les aristocrates pour être président. L'avis du peuple, qui n'a jamais eu aucune valeur si ce n'est pour faire croire que la démocratie existe, est déjà arrêté par les instituts de sondage qui passent aux journalistes les noms des "personnes d'importance", tels Olivier Besancenot, Royal ou Strauss-Kahn, et le duel de 2012 est déjà prévu comme celui de DSK, le libéral-social, contre Sarkozy, le libéral-sécuritaire. Vendez des pansements ou vendez des uniformes, dans tous les cas vous avez deux libéraux qui ont toujours un seul et même choix, la mondialisation néolibérale. Vu l'état de l'Euro et de l'économie mondiale, je pourrais tout aussi bien dire la mort...

Qu'est-ce que DSK a de si génial qu'il puisse être adoubé par la presse comme le futur prince du PS? Rien de plus ou de moins que ses concurrents libéraux, qui ont tout autant échoué que lui à proposer un modèle de société ou d'économie qui tienne debout. Rien de plus, aucune idée de quoi faire pour prévenir les ralentissements économiques, aucune idée réelle du social ou même une vague impression de ce qu'est la pauvreté. Rien de moins, c'est-à-dire plein d'amis influents qui sont là pour parler de lui, de ses envies, de ses projets...de faire sa promotion sans qu'il ait à lever le petit doigt.

Après tout pourquoi le ferait-il? Tant qu'il se tait, ne dit rien d'utile ou d'osé et laisse les autres parler en son nom, il est sûr que la route de la présidence lui est ouverte. Personne ne s'opposera à lui sur cette route. Un vrai gauchiste qui demanderait du social? Ce serait un "archaïque qui cherche à se faire de la pub en attaquant le bon DSK". Un économiste sérieux? Il n'y en a pas dans les grands médias donc à quoi bon s'ennuyer à faire un programme économique? Strauss-Kahn n'a qu'à faire un peu de rigueur, un peu de réduction d'impôts pour les riches, un peu de promesses d'emplois et c'est gagné. Comme d'habitude les médias gardent la sainte parole et quiconque essaye d'en placer une autre est un démon à exorciser. Si quelqu'un de la droite se met sur son chemin, ce sera avec le même programme, sans aucun doute possible, donc pourquoi prétendre qu'il n'y aurait pas DSK au pouvoir?

En fait, c'est le choix entre DSK et son programme, et Sarkozy et le programme de DSK, ou inversion. Tout ce qui les différencie, c'est leur propension à se contenter de leur femme. C'est cela, le règne de l'aristocratie oligarchisante: un choix entre le fric qui drague tout le temps et le fric qui montre sa femme tout le temps.

Louis D. Tisserand

Commenter cet article