Monarchie actuelle

Publié le par LDT

Certainement, aux yeux des républicains et de leur, à les entendre en tout cas, merveilleuse évolution de la société qui a créé un tout nouveau genre humain, "l'homo républicanus", la monarchie est une antiquité cantonnée aux livres d'histoire et au mépris des gens actuels qui sont eux-mêmes persuadés de la supériorité de leur système.

Certainement, les idées républicaines selon lesquelles le transfert des pouvoirs par des élections et la supériorité du système d'élection sur les élus seraient meilleures que le fonctionnement stoïque d'une monarchie sont bien encrassées dans l'esprit public.

Certainement également, la monarchie est un système autoritaire et sans partage, qui ne se préoccupe pas de laisser de la place à une opposition politique pacifique.

 

Mais malgré ces défauts, la monarchie reste ce qui défend encore le mieux une société quelle qu'elle soit, et particulièrement la société française qui s'est surtout construite sur ses monarchies et ses aristocrates. Cela pour de nombreuses raisons dont voici les plus importantes.

La monarchie n'est pas autre chose que de mettre un homme, éduqué pour ce devoir, à la tête de l'état et de la France. Il est, bien avant une constitution ou un serment, celui qui est le gardien des valeurs de la nation, celui qui doit donner l'exemple et aussi celui qui doit savoir réformer ou se réformer si nécessaire, contrairement à une constitution parfaitement intouchable, tout du moins dans ses principaux articles. De plus aucun système social sans tête ne peut réellement se réformer, il ne peut que voir ses membres se séparer en deux camps, entre ceux qui veulent la réforme et ceux qui s'y opposent(l'éternellement stérile duel droite-gauche). Du point de vue politique, la monarchie offre un angle, quoique mince, de réforme, et n'est pas aussi gangrenée par les combats de partis ou les croisades personnelles que les républiques. Contrairement à l'idée répandue, dans une monarchie réellement libérale(comme je pense que cela devrait être) , on peut parler, on ne peut simplement pas s'opposer à la décision du roi.
Tout ce qui est décision du roi est imprimé dans la loi et attaquer la loi c'est attaquer l'état. C'est ainsi que je vois les choses: soit on se confie à la république et ses incessants combats d'égos et d'ambitions, soit on baisse la tête et l'on obéit à un roi adjoint de conseillers de toutes sortes.

La monarchie n'a plus besoin de s'appuyer sur des vassaux pour tenir les provinces, mais elle aura besoin de vassaux pour représenter et aider le roi dans son service envers l'état. Une noblesse choisie par la royauté, noblesse qui ne serait pas forcément héréditaire, sera idéale pour aider à servir la couronne en toutes sortes de choses politiques, administratives ou militaires.

 

Je crois que c'est une bonne partie de ce que je pense sur la monarchie que nous devrions voir installée un jour. J'en écrirai plus si cela intéresse...

Hymne de la monarchie Bourbonne.

Commenter cet article

NOURATIN 03/04/2011 18:35


Je suis assez d'accord avec vous et j'avoue en avoir plein le dos de la République,
de ses Fronts, de ses valeurs et de la propagande honteuse qu'elle sert par
l'intermédiaire de ses différents instruments à commencer par la soi-disant Education
Nationale.
Malheureusement le moule est cassé et le retour à la Monarchie, impossible.
D'ailleurs, si c'est pour une monarchie à l'Anglaise, pas la peine de se fatiguer, on
ferait juste l'économie d'un Président de la République. Et du coup, les media
n'auraient plus grand chose à dire...Remarquez, rien que ça, ce serait déja pas mal!