Opinion contre Logique: on refait le match!

Publié le par LDT

Mon site d'actualités bruyantes et Bienpensantes favori, le Post, m'a gracieusement offert deux beaux spécimens d'opinions modernes. Et je dois bien avoir quelque part au fond de mon bordélique cerveau de quoi trouver son antique adversaire, la Logique.

 

Alors commençons par cet antisémitisme si cher à nos médias gardiens du Bien, de la Liberté et des Opprimés. Je rapelle qu'en France, pour être un Opprimé, il faut posséder une carte d'Opprimé délivrée par votre lobby communautaire. Cette carte peut se présenter sous forme de kippa, de nikab ou de signe apparent d'homosexualité. Etre noir ou arabe a valeur de carte, attention les croix et les signes d'attachement à la loi sont prohibés.

La main est à l'opinion.

Vendredi dernier, un homme a été agressé à Strasbourg en raison de sa confession.

Ouuuuuuh, ça fait mal, une accusation de violence au nom d'une haine religieuse...

C'est pour protester contre cette agression que, selon BFM TV, 300 personnes se sont réunies pour une marche silencieuse (4 à 500 selon Europe 1).

Un deuxième coup terrible...effrayant, plusieurs centaines de personnes, d'un silence assourdissant de réprobation envers cette inacceptable agression, frappent d'un grand coup pour l'Opinion...

"Il y a une espèce de terreau souterrain qui fait que les juifs deviennent des bouc-émissaires faciles, et ce n'est pas spécifique à la France...

Le grand chef du lobby de la juiverie de France tonne au nom des juifs, et écrase un coup de massue du côté de l'opinion(surtout celle des journalistes, les gens s'en foutent des juifs)

Pour Roland Ries, sénateur-Maire de Strasbourg, "il est essentiel que les différentes forces vives de la cité, puissent se rassembler pour dénoncer cette résurgence d'antisémitisme, de racisme, et aussi d'islamophobie."

Chacun DOIT immédiatement se lancer dans le combat contre de telles activités, le cor sonne, le drapeau du Bien est levé, on appelle à la bataille...

Il ajoute : "Je pense qu'il faut lutter contre toutes les formes de discriminations si on veut être crédibles."

Je suis très heureux que tout le monde ait été représenté aujourd'hui dans une sorte d'élan unanime".

Et les gens répondent à son appel. L'Opinion a frappé de sa force herculéenne, comment répondre à une telle attaque?

La main est à la Logique.

Un homme de 38 ans décrit comme souffrant de troubles psychiatriques- a été mis en examen dimanche pour "tentative de meurtre aggravée" et écroué.

Donc un cinglé à essayé de tuer un juif parce qu'il s'imaginait qu'il était la cause de ses problèmes. Bon, police, psychanalyste, hôpital psychiatrique, fin. Quelle passionnante affaire...

La seconde affaire du jour est relativement moins intéressante puisqu'elle traite d'une opinion de journaliste attaquée par une opinion de jounaliste qui est elle-même attaquée par une opinion de journaliste.

La main sera tour à tour à l'Opinion puis à la Logique.

Que signifie ce « elle n'était pas née »? Que pour parler d'un événement douloureux, il faut l'avoir vécu, sans quoi, pas de légitimité? C'est idiot.

O-Comme ces gens sont idiots, c'est vrai, de condamner des descriptions venant d'une personne qui n'a même pas vécu l'histoire qu'elle décrit...

L-En gros elle se prend pour la fille de Jean Moulin sans avoir jamais vu de nazi de sa vie...

Et les auteurs de préciser leur pensée: Colombe Schneck est une de ces bobos en Vélib qui s'approprient l'histoire de leurs ancêtres afin de faire de la résistance à deux balles, procédé classique de décrédibilisation.

O-Quels salauds! Mais on les voit venir, c'est un procédé classique!

L-Et? Dire la vérité pour ruiner un mensonge ou une imposture c'est aussi "un procédé classique"...

A l'heure où des zozos (blogueurs mis en vedette part Marianne 2, tiens, tiens...) se demandent s'il ne faut pas établir une nationalité à points (idée d'inspiration gouvernementale) il est impensable de ne pas associer ce genre de propositions à ce que le gouvernement de Vichy avait décrété pour les Juifs, lorsqu'il s'agissait de déterminer les proportions de judéité et de francité de chaque citoyen en fonction de leur arbre généalogique afin de savoir s'ils étaient citoyens français ou pas. C'est bien la même logique intellectuelle qui est à l'œuvre, « l'esprit de Vichy » comme le disait de Gaulle.

O-Le gouvernement et Marianne sont un tas de vichystes qui s'ignorent, il faut les démasquer avec toutes les suspicions possibles!

L-Donc si je comprends bien, Vichy a fait ceci, Sarkozy veut faire ceci, c'est la même chose, donc il sont pareils?!! Eh, une petite pensée me traverse: Pétain respirait le même air que vous. Vous êtes donc Pétainiste.

Parce qu'en DROIT, en droit REPUBLICAIN, du point de vue des DROITS DE L'HOMME ET DU CITOYEN, du point de vue de notre CONSTITUTION, oui, Lies Hebbadj vit comme Zola, Mitterrand ou Bocuse. Il n'y aucune différence dans la situation juridique de ces quatre personnages. Aucune.

O-C'est notre DROIT, on ne nous l'enlèvera PAS!

L-Selon le même droit, Hebbadj est un voleur d'allocations qu'il fait obtenir à ses autres femmes.

Et c'est là que la conclusion de Soubrouillard et Angelergues est effrayante, vertigineuse et dangereuse, lorsqu'ils écrivent ceci: « à Libération on confond polygamie et adultère ; choix de vie et fraude aux services sociaux ; vie privée et respect des valeurs de la république. On imagine mal Tonton frauder en douce les allocs pour pouvoir payer la cantine de Mazarine ».

Ainsi, pour nos deux auteurs de Marianne 2, quand bien même des citoyens français se retrouvent placés dans une situation de droit parfaitement identique, parfaitement égale, il convient de différencier le bon grain national de l'ivraie étrangère, le musulman du judéo-chrétien.

O-C'est terrible, il faut les faire taire tout de suite ces racistes xénophobes!

L-Ou en moins faux-cul-je-me-défends-en-accusant-à-tort-et-à-travers, c'est un étranger fraudeur qui profite de la richesse de la république et de sa générosité qui provient de sa culture républicaine égalitaire. C'est un voleur.

 

Je devrais en rajouter encore mais je crois que ça suffit. A votre avis, qui a gagné le match?

Louis D. Tisserand

Commenter cet article