Papelard d'essai

Publié le par LDT

Après quelques mois d'apprentissage en écrivant partout où l'on me laissait plaquer mes lettres, je me lance dans ce blog personnel, qui ne parlera pas que de ma personne heureusement. Ni même d'autres personnes, à moins que je ne sois obligé de faire leur psychanalyse, ce qui ne me serait pas spécialement difficile par ailleurs.

 

Depuis quand même quoi, deux ans, trois ans maintenant plutôt, je m'intéresse à comprendre une sorte de maladie particulière qui touche beaucoup de français, et surtout beaucoup de journalistes: l'aveuglémie.

Non pas celle ou on ne voit plus rien, celle où l'on ne voit que ce que l'on veut bien voir. Pas même l'aveuglémie sélective, plutôt l'aveuglémie obssessionnelle, où l'on ne lâche pas une seconde l'objet de ses désirs. Cet objet, tour à tour, a été entre autres Nicolas Sarkozy, sa femme, son autre femme, ses femmes proches, ses amis, sa cour, bref, lui et assimilés.

 

Ils ont eu d'autres totems, mais aucun n'a été si bien servi par les avoués du journalisme que lui. La France tourne depuis un bon moment selon l'aiguille de la Rolex sarkozyenne, et je dois avouer que l'heure qu'elle indique m'insupporte de plus en plus fortement.

 

Dans ce blog, je parlerai de politique bien sûr, quand il s'y passera quelque chose, ce qui arrive bien moins souvent que la presse n'essaie de le faire croire, mais aussi d'une passion personnelle qui a donné son nom à ce blog, la sociologie. Economie, culture, message médiatique donné aux masses, contrôle de la nation par l'aristocratie, la monarchie et l'oligarchie, les trois forces qui contrôlent chacune à leur manière une société, et bien sûr ce qui compte le plus aujourd'hui, l'influence de la mondialisation sur notre Nation.

 

Entre les bêtises de notre classe politico-journalistique et tout ce qui peut me revenir comme informations, il y a de quoi fumer de l'idiot tous les jours. Et si d'aventure la politique venait à lâcher ses petits observateurs, il me restera encore de quoi parler musique...

Comme celle-là par exemple.

http://www.myspace.com/deloeul

L'Ochas N°15

Commenter cet article