Pour répondre en sociologue...

Publié le par LDT

Vous dites Bercav que la juiverie est envahissante et n'a pas besoin d'un contrôle total de la société par une force politique s'ils contrôlent la mystique au pouvoir, qu'ils ont énormément d'influence et que le pouvoir leur est assuré sans qu'ils aient à prendre de réels risques ou qu'ils soient réellement menacés par quiconque. Et vous appelez ceci le "Système", comme d'autres d'ailleurs vous n'êtes pas seul à employer ce terme que je hais monstrueusement.

Eh bien moi je me fais fort de vous expliquer le "Système" de fond en comble, de n'omettre aucun détail et de vous prouver que les juifs messianiques, les sionistes et les autres, juifs ou pas, ne sont pas si simplement les morceaux d'un plan mystérieux préparant la maîtrise du monde.

 

Mais je vais commencer par différencier tout le monde histoire qu'on s'y retrouve tous. Il y a les juifs, enfants d'autres juifs, parmi eux pour les juifs de France les juifs assimilés, les juifs communautaires, les juifs religieux et les juifs laïcs. Pour les assimilés et communautaires, Desproges ayant déjà fait le travail je vous renvoie à lui. Pour la différence entre les laïcs et les religieux, tout en sachant que les laïcs ne sont pas forcément assimilés et les religieux pas forcément communautaires, et à moins que leurs bouquins (Torah, Talmud, Ancien Testament et autres) n'appellent ouvertement à la prise de pouvoir des juifs dans le monde et à l'écrasement de tout ce qui ne leur obéirait pas, je ne pense pas que les religieux soient particulièrement différents des laïcs(ils sont même peut-être un peu plus moraux que les laïcs). Pour moi ce sont les "genres" de juifs que l'on peut trouver dans le pays. La juiverie telle que je la conçois péjorativement, est présente en France comme partout dans le monde, et est effectivement une sorte de confrérie de juifs ou d'amis de juifs qui travaillent à la création progressive d'un ordre mondial dépendant des pouvoirs financiers qu'ils maîtrisent pour pouvoir s'assurer la maîtrise du monde entier par voie de finance et d'économie, à la fois pour leurs gains personnels mais aussi au nom d'une certaine vision du monde, de Dieu et de la vie qui trouve sans aucun doute son origine dans une partie, grande ou petite je ne le sais, du judaïsme antique. A mon sens d'ailleurs, le meilleur exemple de cette juiverie qui ne contrôle pas totalement les juifs et ne sait pas toujours ce qu'elle fait(elle a commis plusieurs erreurs, la destruction du système financier et économique international en est la preuve flagrante)n'est pas BHL, qui n'est qu'un arriviste propagandiste qui s'est mis au service de cette juiverie mais aussi des américains idiots par exemple, pour moi le plus exemplaire, surtout parce qu'il est honnête à sa manière, de l'idéologie qui fait cette juiverie, c'est Jacques Attali. De loin c'est le meilleur pour comprendre comment pensent ces gens-là(mal, ils pensent très très très mal, très faux).

 

Voilà pour les définitions. Le juif X n'a pas à se sentir particulièrement désigné quand je parle de juiverie, mais il faut qu'il sache que c'est cette juiverie qui a fait le gros de l'antisémitisme depuis toujours et qu'elle est à mon sens exactement comme l'islamisme pour les musulmans ou l'intégrisme pour les chrétiens: une sorte d'extrémisme à combattre et à éviter, mais qui peut malheureusement prendre beaucoup d'importance voire prendre le contrôle quasi-total d'une religion, comme ça a été le cas du temps des croisades pour les chrétiens ou comme c'est le cas aujourd'hui avec pas mal de nations musulmanes. La différence entre ce que je vais appeler le juivisme et l'islamisme ou l'intégrisme, c'est que les deux derniers sont combattus et reconnus alors que le premier est volontairement caché par les juifs pour ne pas mettre la communauté en danger→loi du silence et protection mutuelle pour que les juifs ne soient pas vus comme des manipulateurs potentiellement dangereux pour la société, qu'elle soit nationaliste ou pas. Et je vais expliquer pourquoi les juifs tiennent tant à la fois à être une communauté soudée et à passer pour des gens sans tache.

La juiverie est une frange minime des juifs du monde qui ont pu prendre énormément d'importance depuis le début du capitalisme étant donné que ce système économique sert parfaitement les gens d'influence et de marchandages qu'ils sont-surtout le capitalisme avec Bourse et permis de spéculation-eux qui étaient jusqu'alors importants mais sans impact réellement mondial ont pu prendre une place immense aux yeux des juifs et aux yeux des non-juifs, devenant La raison de l'antisémitisme, qui avait alors été catholique-ils ont fait tuer Jésus-et éventuellement populaire, les juifs se servant de la finance et du marchandage depuis toujours ils ont bien appris comment faire, et cela a créé jalousies et envies contre eux. La juiverie mondialiste est devenue la raison première de l'antisémitisme dans le XIXe, en concentrant une grande partie des forces patronales, économiques, financières qui ont rameuté beaucoup de gens contre eux, dont les nazis devinrent les plus meurtriers. Cette juiverie a effectivement depuis les débuts de sa puissance grâce au capitalisme pu rassembler une influence considérable dans le monde, auprès des états et des puissances, des hommes politiques comme des débutants en finance, juifs ou pas. La puissance obtenue leur a donné ce que certains appelleraient des idées de grandeur, et les ont poussé à exprimer ce qu'il y avait de plus extrême dans le judaïsme, ce 'juivisme', cet idéal d'union du monde dans un ordre moral, social et intellectuel tel que le conçoivent ceux de la juiverie.

Ce juivisme existe en effet et est porté par la juiverie. Il est dangereux car peu combattu(et peu compris) mais il n'est pas consubstantiel au judaïsme ou à tous les juifs, même religieux. Vous voyez les juifs d'Iran pratiquants se mettre à servir l'ordre de la juiverie qui est renée en Europe? Moi pas. Cette juiverie nouvelle est née des changements de l'Europe, ils en ont profité, mais ce n'est pas de leur seul fait ou par un plan millénaire qu'on en est arrivé là.

La raison pour laquelle les juifs défendent à la fois la juiverie et sont finalement presque tous tombés dans l'obéissance pragmatique ou volontaire à cette juiverie est double. Tout d'abord les juifs ont été marginalisés sinon oppressés depuis des siècles, cela les a poussé à développer une culture de Belge(L'union fait la force) quand ils sont attaqués. Très peu de juifs, même en France, nation autrefois assimilationiste, attaquent en public devant des goys l'établissement juif tel qu'il se fait à l'intérieur de la communauté. Les juifs, même ceux qui s'opposent à la juiverie, comme Zemmour, ne les attaqueront pas ouvertement pour ne pas être considérés comme des traîtres à la communauté. Je ne pense pas que Zemmour se sente très juif, mais qu'il se sente avantagé d'être juif, ça je pense que oui, et qu'il veuille garder cet avantage j'en suis certain. Philippe Cohen avait d'ailleurs bien exprimé ce qui se passait quand un juif attaque un membre de la juiverie, à la perfection même. Ce pourquoi les juifs défendent la juiverie premièrement est une défense de groupe construite pendant des siècles(et pour ne pas subir la vindicte des juifs serviteurs volontaires de la juiverie).

La seconde raison est que les juifs n'ont que rarement des places d'autorité dans aucune société, ils sont des éternels seconds couteaux qui sont adjoints à des gens d'autorité. Ce genre de style de vie dans une société implique d'avoir de l'influence, quand on n'a pas de pouvoir c'est le seul moyen, et pour pouvoir garder cette influence, ils perpétuent unis l'image publique selon laquelle les juifs sont honnêtes, capables, dignes de confiance et ont du succès. Si votre seul moyen d'exister socialement est l'influence sur les autres, l'image publique que vous avez est terriblement importante. Les juifs qui ont toujours vécu socialement par influence s'unissaient(c'est dans leur culture, encore une fois) pour défendre leur image publique de gens capables et dignes de confiance avec qui placer votre argent, et éventuellement les raisons de cette union se sont agrandies pour défendre jusqu'à la juiverie indirectement. Indirectement parce qu'aucun juif X de la rue n'a besoin d'un gouvernement mondial, mais qu'ils ont tous besoin de défendre leurs mentors et meneurs politiques quand ils sont attaqués. C'est le grand défaut de l'union politique qui force l'union idéologique, et ça n'est pas vrai que chez les juifs.

 

Mon explication de pourquoi la juiverie échouera est là, dans cette question de l'influence. Il faut savoir que la différence entre influence et pouvoir est exactement la même qu'entre morale et loi sociologiquement parlant. La juiverie n'a que peu de pouvoir réel, ils n'oseront jamais dire que le monde est à eux, qu'il est leur propriété, ce qui les placerait officiellement au pouvoir. Ils ne peuvent qu'influencer les gens de pouvoir. Mais l'influence n'existe que tant qu'on veut bien la considérer, et tout comme la finance internationale s'écroulera avec la chute du dollar, la juiverie s'écroulera quand en 1) les juifs du monde entier, dans toutes les nations, se rendront compte que le projet de la juiverie FAIT l'antisémitisme actuel, et qu'ils ont tout intérêt à s'en désolidariser, retirant la caution 'populaire' et la protection que l'accusation en antisémitisme peut leur offrir et en 2) quand le système financier qui donne leur force aux juifs capitalistes membres de la juiverie s'écroulera, ils perdront non seulement leur argent mais aussi leur influence. Un excellent exemple de ce qui se passera avec l'ensemble de la juiverie est Bernard Madoff, membre qui n'a fait que son travail de juiviste et qui s'est fait rétamer et envoyer en prison par les autres juivistes pour avoir failli et avoir affaibli l'influence de la juiverie! L'ensemble du monde les rejettera.

Il y a d'autres éléments, Israël qui n'est qu'une partie du tableau, le sionisme mondial et le sionisme national israélien, il y a des arguments dans tous les sens pour attaquer ou défendre l'idée d'une juiverie toute puissante mais je dirai simplement ceci pour affirmer qu'envers et contre toute force ou ambition, j'ai raison: je le répète, la seule force de la juiverie se fait par influence, pas par pouvoir. Influence sur les juifs, influence sur les goys, influence sur tous. Quand les juivistes seront mal vus, tout s'écroulera. S'ils semblent être montés si haut dans la hiérarchie du monde, c'est parce qu'il sont montés en grimpant sur les sièges d'autres personnes au pouvoir. Quand ces personnes leur diront merde, il ne pourront pas prendre leur place, ils n'ont pas de réel pouvoir et n'auront plus d'influence.

Même si ce texte est mauvais, trop court et non relu, je vous demande une chose bercav, à vous et à tous ceux qui me lisent: faites bien la différence entre juifs et juiverie. Les seconds sont défendus par les premiers et ont de l'influence pour les raisons données au-dessus. Mais cette défense peut s'estomper: pour cela, il faut savoir bien faire la différence entre le juif et le juiviste, et dire au premier que c'est le second qu'on hait, que c'est le second qui fait l'antisémitisme et que c'est du second qu'ils doivent se séparer s'ils veulent calmer les problèmes spécifiquement juifs des leurs en France et dans le monde. Ce sont les juifs eux-mêmes qui protègent inconsciemment ceux qui sont les géniteurs de leurs problèmes, dites-le leur. Et vous verrez que la juiverie est très faible et qu'elle n'est agressive que pour cacher cette faiblesse.

 

Je suis crevé et j'ai faim. Je vais aller manger mon dîner et je relirai et arrangerai ce texte demain. J'ai déjà 50 minutes de retard.

Commenter cet article

bercav 20/04/2010 22:25


AU fait, un extrait délicieux de ce documentaire à voir absolument...

http://www.youtube.com/watch?v=p9btlH5kHNw&feature=player_embedded


bercav 20/04/2010 22:02


Merci encore de votre réponse, je crois qu'on a assez de matière pour réfléchir sur ce sujet.
Avant de revenir ces prochains temps, je vais lire plus en détail l'analyse de Cohen concernant Lévy...


bercav 20/04/2010 10:56


J'invente une conception complète du monde dans mon crâne d'oeuf et ça tourne toujours à la boucherie ou à la pantalonnade... Quand arrivera-t-il le Messie? Le Temple doit il être reconstruit? Ne
vous inquiétez pas, c'est sur la bonne voie...En attendant pour se rassurer, certains talmudiste disent qu'il y en a plusieurs potentiels pour chaque génération. Vous comprenez le déferlement de
tarés individualistes à l'assaut du monde...pourquoi ils sont si entreprenants. Le Messie, les Textes, la Matrice.

Vous dites sur le sionisme et leur pouvoir:

"je le répète, la seule force de la juiverie se fait par influence, pas par pouvoir. Influence sur les juifs, influence sur les goys, influence sur tous. Quand les juivistes seront mal vus, tout
s'écroulera. S'ils semblent être montés si haut dans la hiérarchie du monde, c'est parce qu'il sont montés en grimpant sur les sièges d'autres personnes au pouvoir. Quand ces personnes leur diront
merde, il ne pourront pas prendre leur place, ils n'ont pas de réel pouvoir et n'auront plus d'influence."

Alors, j'aimerais vraiment voir qui va leur dire merde! Qui va dire merde aux possédants des banques de la FED, à Israël? Si ils sont emmerdés, tout pétera, par l'économie ou la guerre directe, eux
seront dans leurs bunkers. Ils ont le feu nucléaire maintenant. Nous les avons armés. Mais je vais vous montrer cette citation d'une historienne sioniste. Ca tient un peu de la rodomontade, mais
savourez bien, en réalité c'était l'évidence même avant que j'en prenne connaissance, hier dans la journée:

Martine Fan Karlfield:
" Au cas où le gouvernement israélien arriverait au point final, il considérerait le Vieux Continent comme un ennemi et il le détruirait par ses armes nucléaires"
Génial, divin. Voilà comment on met la pression, mais vous inquiétez pas, c'est du domaine du possible.
Donc non -je passe sur les agents en poste à Washington- mais "ça ne s'écroulera" pas comme ça, sûrement pas. Madoff, c'est un gros rot mais on s'en fout, tout est permis, ils sont en train de
gagner. Au moment de Madoff, les mecs escroqués n'ont pas retourné New-York? Ils n'ont lynché personne? Les banques n'ont pas été défoncées? On dort, on continue de dormir alors que les américains
sont déjà armés jusqu'aux dents. Et c'est pas de dire "merde" à ces mecs qui fera quoique ce soit. Comment pouvez-vous être aussi léger? Eux en substance, ils nous disent déjà "On vous la mets",
métissez-vous, nos propagandistes vous le disent, et fermez-là, on cadenasse tout. En attendant, on a le choix entre Strauss-Kahn, Cohn Bendit et Sarkozy de Nagy truc en France occupée.
Donc je ne partage pas votre optimisme. Au plaisir en tout cas.


LDT 20/04/2010 20:29



Merci pour cette longue critique, ça aide beaucoup à s'améliorer.


Alors vu que le texte n'a pas été relu et que je l'avais fait à la va-vite, quelques points sont évidemment incompréhensibles, veuillez m'excuser.


Je vais me réexpliquer plus clairement ici(je ne vous répondrai plus par article, ce débat entre vous et moi pourrait durer des semaines et je veux me concentrer sur l'actualité, mais on pourra
en reparler les deuxjours(non je ne dis pas weekend), vu qu'il n'y a pas beaucoup d'actualité).


Donc ce que vous appelez Système ce sont les effets secondaires de la décadence sociale. Quand une société, pour un tas de raisons possibles, commence à poser trop de responsabilités(ou trop de
capacités, ça marche dans les deux sens) sur un corps social, une décadence sociale se produit.


La révolution française est arrivée à cause du trop grand nombre de tâches sur le peuple et du trop grand nombre de richesses dans l'aristocratie par exemple. Pour éviter que des
dysfonctionnements sociaux amènent à une révolte ou une lutte des classes victorieuse, les gens, dans toutes les classes sociales, inventent des méthodes pour se débarrasser de leurs
responsabilités, généralement en les ignorant volontairement aux dépens d'autres ou en prétendant qu'elles ne sont pas leurs, ces responsabilité. Un exemple moderne bien sûr est l'antiracisme qui
a été employé contre les français pour sauver Mittrand. Il s'est détaché de son devoir de gouverner tous les français, a rejeté ceux des quartiers de l'immigration pour ne pas avoir à combattre
le patronat. Ce n'est pas un système construit volontairement, c'est une lente et ancienne pourriture de la société qui génération après génération est devenue monstrueuse et
incompréhensible(enfin moi je le comprends mais j'ai passé toute ma vie depuis l'âge de sept ans à comprendre la décadence). Ce phénomène de décadence est d'une logique très complexe, mais la
société d'aujourd'hui n'est pas infiltrée d'un Système, c'est la société elle-même qui s'est pourrie pour éviter de craquer. Craquer aurait évidemment détruit, puis reconstruit(ce qui est une
nécéssité absolue et est automatique chez les humains)la société mais aurait détruit les lourdes créations de certains et aurait redistribué les cartes de la hiérarchie sociale. Et là le meilleur
exemple que j'ai à vous donner comme société(dès que c'est un circuit fermé d'un certain nombre d'humains qui communiquent, je considère qu'on peut l'appeler "société")qui préfère sauver son
fonctionnement plutôt que de changer ou de se détruire pour recréer quelque chose de nouveau, c'est le Parti Communiste Français. Un modèle en son genre.


Pour la juiverie, je suis plutôt d'accord avec tout ce que vous m'avez répondu. Mais je mettrais plutôt les choses dans cet ordre: Les religieux tiennent relativement ou totalement la populace,
quelques extrémistes sortent de cette populace pour devenir combattants(aujourd'hui ce sont les sionistes, et un tel nombre de combattants ne peut se sortir qu'en profitant de l'argent des
non-juifs aussi, grâce à la finance), et les élites intellectuelles telles qu'elles sont vues en France, c'est à dire mises en valeur ici, sont expulsées vers le camp de l'extrémisme, c'est
effectivement Gideon Lévy, ou Uri Avnery que je vous conseille de lire sur France-Palestine ou sur
Gush Shalom si vous êtes anglophone. La religion juive seule, celle des rabbins, n'est plus la seule au
pouvoir dans le cas présent, c'est un mélange de judaïsme et de combat contre l'antisémitisme(et à écouter leurs définitions le monde entier est antisémite). Ce schéma sociologique ou la
religion, qui est définie comme une forme de culture ayant un dogme et une foi, règne en maîtresse et expulse les intellectuels et critiques vers l'extérieur est certainement le genre à faire les
guerriers les plus cons(donc les plus obéissants) et les plus acharnés, vu qu'ils ne sont éduqués qu'au combat. Les juifs intégrés aux sociétés ne sont généralement que des passerelles entre les
besoins de la communauté et ce que la société veut bien donner. Mais dans une société telle que la conçoit l'idéal républicain, l'assimilation force à détruire les juifs non-intégrés, autrement
dit il faut casser la communauté juive unifiée, la forcer à s'ouvrir et à se fondre dans la société nationale. C'est faisable en(dans notre cas bien sûr) virant vers Israël ceux qui ne restent
qu'entre juifs par exemple.


Pour Zemmour, je pense que ce n'était qu'une maladresse. Sérieusement, vous croyez qu'il connaît la subtilité de juif français ou français juif? J'en doute. Mais je vois très mal Zemmour en juif
caché parmi des goys pour rapporter des infos dans la communauté. Très très mal. Il est trop nationaliste pour être communautaire à mon sens, même s'il est bien sûr communautaire dès qu'il y a
l'occasion de parler d'antisémitisme(il n'en abuse pas contrairement à d'autres). Je suis d'accord avec tout ce que vous dites sur la laïcité et la religion, c'est effectivement la meilleure arme
pour détruire une religion que ce principe. Mais c'est triste à dire mais juifs laïcs, laïcs tout court ou pas laïcs, tous les marchands de canons DOIVENT aimer la guerre... Inévitablement. Et
que ceux de 14 aient été d'une religion ou d'une autre pour moi ne change rien, ils ont fait du fric sur le sang des autres.


Que la matrice du juivisme soit religieuse est vrai, je l'ai écrit! Peut-être mal écrit...mais je l'avais mis quand même.
Pour moi le juivisme est aux juifs ce que l'islamisme est aux musulmans ou l'intégrisme aux chrétiens: un extrémisme à détecter, comprendre et écraser. Mais si ces cons de juifs ne veulent JAMAIS
critiquer le juivisme ou les conneries de la juiverie, surtout si ça permet de leur apporter la caution d'antisémitisme, alors là ils sont tous à mettre au même niveau, celui d'ennemis profiteurs
à abattre immédiatement. Ce que j'essayais de dire est que la plupart des juifs ne savent rien de la juiverie en réalité et les suivent par réflexe d'unité et de défense, et qu'un voix
discordante est traitée comme un traître. La connerie juive ne nous aide pas là non plus, mais je pense que ces juifs normaux peuvent ouvrir les yeux, il suffit de leur dire où regarder et de ne
pas les laisser se retrancher dans leur communauté avec l'accusation d'antisémitisme si on cherche à leur montrer ce que les dirigeants de leur communauté font.


Attali et la compagnie des joyeux imbéciles riches: nous sommes parfaitement d'accord.


Pour les juifs critiques, ils sont ultra-minoritaires, ce sont les gars de Rony Brauman par exemple. Mais j'ai répondu plus haut pourquoi ils obéissaient: la religion qui dirige la "communauté
juive mondiale", mélange d'antiantisémitisme et de judaïsme(et de quelques autres influences...)expluse quiconque critique. Un juif normal préfère fermer sa gueule et obéir. Et des juifs couillus
qui prennent le risque d'attaquer et la communauté et les antisémites(ils sont bien obligés dans le second cas), on les compte sur les doigts de la main.


Désolé de vous décevoir mais de la Belgique je connais les bandes dessinées, les frites, la Brabançonne et la devise. C'est tout! A part les seins de Virginie Efira que je n'arrive pas à lâcher
du regard, je ne sais rien de la Belgique.


Je vous crois sur parole pour les Grecs et autres. De toute façon une communauté qui vit de finance et de soutien aux administrations et qui veut rester parfaitement hermétique est vouée à être
mal traitée et détestée.  Ne moquez pas trop Freud, il n'a pas écrit que des bêtises et je suis aussi psychologue en plus d'être sociologue(je cumule les casquettes c'est vrai). Je n'aime
pas qu'on crache sur ma seconde profession... Même si je suis autodidacte en tout.


D'accord pour tout le reste.


Juste sur la fin, je l'ai écrit trop vite donc de façon confuse mais je ne voulais pas dire que les gens allaient rejeter d'eux-mêmes la juiverie. Je voulais dire que le capitalisme
particulièrement celui de la finance et de la spéculation est sur le point d'exploser( Paul Jorion, Emmanuel Todd, Jean-Luc Gréau, Jacques Sapir et quelques autres le prouvent assez régulièrement
dans les médias)et que leur source d'influence et de richesse va leur péter dans les mains. C'est cela qui fera le rejet de la juiverie, son échec à maintenir un système financier qu'ils ont
contribué à créer. Oh ils se referont une réputation. Mais le coup sera violent, et il faudra longtemps pour que la juiverie telle qu'elle s'est construite, autour du système capitaliste qui
s'est de plus en plus financiarisé en partie à cause d'eux, se relève. Si elle se relève jamais, leur influence vient de ce capitalisme et il est prêt à éclater; J'attends de voir comment ils
comptent garder en place leur influence dans un monde qui aura rejeté le capitalisme financier et spéculatif. Ca m'étonnerait qu'ils reprennent jamais autant d'influence qu'ils en ont
aujourd'hui. C'est de la stratégie économique, exactement comme les anglais nous ont pris l'Amérique française dans la guerre de Sept ans, la juiverie et tous les pouvoirs associés à la finance
spéculative mondialisée vont crever; Les Etats-Unis seront les premiers à tomber avec leurs clébards anglais.



bercav 20/04/2010 10:54


Un Système, c'est une capacité d'oppression qui empêche les chevaliers de porter les armes. Qui les fout à poil avant de leur prendre tout. Leur dignité, leur temps de vie (boulots de merde), leur
amour propre, tant de gens se haïssent et sont déprimés.. C'est une hiérarchie pyramidale au sommet de laquelle actuellement, se trouve des gens dangereux pour nous, pour notre élévation, qui
réduisent en esclavage, en camps de travail organisé, à ciel ouvert, des pays entiers. Vous êtes chômeur, et bien promenez-vous aux heures de pointe en regardant tous ces humains courir dans le
métro des villes surpeuplées et puantes. Argh, ça me fout la gerbe...

Concernant la question juive, je m'intéresse à ceux qui sont concrètement au pouvoir, tels que je vous les ai cités dans mon message précédent. Les très gros, responsables de la FED par exemple, ne
sont pas des muslims.

D'ailleurs, avec une grille sociologique à tendance plus intemporelle, voilà le judéo-paysage: les guerriers(de Bar Kochba aux sionistes), les moines (religieux sionistes, messianiques), les
infiltrés (laïcs) et la populasse (de temps en temps bonne à envoyer à l'abattoir, comme toute bonne populasse et prétexte perpétuel dans le cas des juifs, à ne les voir qu'en persécuté. J'ai de la
sympathie pour eux aujourd'hui, car je pense qu'effectivement ils n'assassinent plus d'enfants chrétiens avant de se faire lyncher en masse, comme au Moyen-Age)

Sinon vous faites trop le distingo entre les laïcs et les autres. Je n'y crois pas, la Matrice est religieuse, le Texte est là, et je vous dis moi qu'un juif laïc, retournera très souvent vers ses
racines tribales s'il n'a pas fait un gros, très gros travail sur lui-même. Zemmour, même lui, quand on lui a demandé, s'est déclaré "juif français, israëlite français". D'abord la religion et
après le pays....
La laïcité n'existe pas elle n'est que superficielle car impossible. L'Homme est un être religieux qui, en plus des autres humains, a besoin d'être relié au grand Tout par l'intermédiaire de ce
qu'il s'est mis en tête, ou de ce qu'il a cru apercevoir. La laïcité, c'est le meilleur endroit en France pour mener une guerre contre la religion, à l'époque chrétienne et aujourd'hui musulmane.
Diriez-vous que la civilisation chrétienne n'a rien branlé? La civilisation islamique non plus? Quand cette planète aura pétée, les archéologues du futur reconstitueront avec extase les édifices
religieux et les peintures qui vont avec, et avec dégoût les bâtiments cubiques de merde et l'art moderne immonde que nos architectes et artistes contemporains ont déféqué.
La laïcité: le peuple a été envoyé à la boucherie de 14 par des laïcs, plu des religieux, avec des moyens industriels, pour des banques et des intérêts financiers.
La "laïcité" franc-maçonne républicaine (les franc-maçons s'en vantent depuis peu de leur influence dans la loi de 1905, tu m'étonnes...), c'est si vous êtes un puissant, vous serez protégé comme
le général Germanos, pédomaniaque et franc-maçon qui ne prend que 10 mois avec sursis, c'est des références au temple de Salomon, au tétragramme divin, aux séphiroths et à la légende d'Hiram. Voilà
la laïcité, ce que, c'est nom de Dieu.

D'ailleurs vous dites:

"la juiverie telle que je la conçois péjorativement, est présente en France comme partout dans le monde, et est effectivement une sorte de confrérie de juifs ou d'amis de juifs qui travaillent à la
création progressive d'un ordre mondial dépendant des pouvoirs financiers qu'ils maîtrisent pour pouvoir s'assurer la maîtrise du monde entier par voie de finance et d'économie, à la fois pour
leurs gains personnels mais aussi au nom d'une certaine vision du monde, de Dieu et de la vie qui trouve sans aucun doute son origine dans une partie, grande ou petite je ne le sais, du judaïsme
antique."

Attali, BHL, Strauss-Kahn, Minc, Soros, Cohn-Bendit chantent les mêmes louanges, sur des tonalités différentes. Mais le texte est le même, certains plus naïfs dévoilent en affichant leurs fantasmes
(le petit Bernard Werber par exemple et son gouvernement mondial, Einstein, même chose, en homme de paix respecté) mais l'important est là: les idées passent dans le commun des mortels. L'Union
globale, planétaire, techno-industrielle, naissance hors de l'utérus, progrès, scientisme, Wells, Huxley...


Vous dites:

"Le juif X n'a pas à se sentir particulièrement désigné quand je parle de juiverie, mais il faut qu'il sache que c'est cette juiverie qui a fait le gros de l'antisémitisme depuis toujours et
qu'elle est à mon sens exactement comme l'islamisme pour les musulmans ou l'intégrisme pour les chrétiens: une sorte d'extrémisme à combattre et à éviter,"


Vous avez entendu quel juif, très violent ne serait-ce que contre la politique israëlienne? Ils sont si rares que c'est même pas la peine de les chercher et croyez-moi, quand on les trouve et
qu'ils parlent, on dirait du Hitler, c'est très surprenant et ça fait du bien... Mais quel groupe dissident en Israël, prêts à faire sauter des assassins qui envoient du phosphore blanc sur des
civils parqués sans rien depuis des mois? Ca me paraîtrait plus normal, plus humain qu'il y en ai, mais il y en a pas, en tout cas pas à ma connaissance. Sinon, même dans le privé, les plus
critiques au pire, se disent a-sionistes, c'est tout. Et plus le temps passe, plus c'est du bout des lèvres...

Donc, je ne suis pas d'accord avec tout ici, mais vous dites:

"La raison pour laquelle les juifs défendent à la fois la juiverie et sont finalement presque tous tombés dans l'obéissance pragmatique ou volontaire à cette juiverie est double. Tout d'abord les
juifs ont été marginalisés sinon oppressés depuis des siècles, cela les a poussé à développer une culture de Belge(L'union fait la force) quand ils sont attaqués. Très peu de juifs, même en France,
nation autrefois assimilationiste, attaquent en public devant des goys l'établissement juif tel qu'il se fait à l'intérieur de la communauté. Les juifs, même ceux qui s'opposent à la juiverie,
comme Zemmour, ne les attaqueront pas ouvertement pour ne pas être considérés comme des traîtres à la communauté."

Exactement. Pour avoir discuté avec un rescapé d'Auschwitz de plus de 80 ans: si il est critique envers la communauté, même lui, il se fera traîté de lâche, voire de traître. Et j'ai apprécié votre
connaissance de la Belgique, pour des raisons personnelles...

Mais l'antisémitisme n'est pas née avec les chrétiens. Les grecs déjà n'appréciaient pas les juifs (après Alexandre le Grand je crois) et les accusaient de piller leurs sources, et dans Jérusalem
sous les Séleucides, les juifs s'étaient regroupés, fondant les premiers ghettos. Sénèque dégouté, disait déjà que "les vaincus avaient transmis leur loi aux vainqueurs" et d'autres hommes de
lettres les prenaient pour des barbares sans nom. Même un lointain voyageur chinois, plus tard, les considéra comme les pires des barbares car ils pratiquaient l'inceste.
http://en.wikipedia.org/wiki/Du_Huan. A l'heure ou le petit Onfray se met à comprendre Freud, moi je commence à rigoler pour de bon...bref.


Les juifs iraniens ne trahiraient sûrement pas, car ils ont leur liberté et en même temps ils se tiennent à carreaux dans un régime islamique fort. Sinon, c'est la corde. Nous, nous sommes faibles,
donc nous sommes mangeables, et par tout le monde. Nos armes ont été jetées à terre par les anti-racistes et tous ces parasites ("Acceptez vos frères du désert, tout va bien!") et maintenant on se
bouffe les désordres sociaux dus à l'immigration organisée.
Et l'organisation ne s'arrête pas là, regardez bien ça: loi du regroupement familial en 1976, les smalas débarquent. Cette loi compense démographiquement le manque de naissances dues à la loi sur
l'avortement, de Simone WEIL EN 1974.
1974: on avorte. 1976: on compense.
Environ 200 000 enfants à la poubelle PAR AN et croyez-moi, c'est pas les musulmanes -pas encore en tout cas- qui forment le gros des troupes pour aller avorter, vous saisissez! Environ 200 000
bébés français par an, compensés par les musulmans. Ca s'appelle un remplacement programmé et scientifique de la population. Et Simone Weil, je vous le donne en mille, est "la femme préférée des
français"!! Vous y croyez à ça? C'est pas beau ça?! Je vais me faire un peu lyrique, mais la sordide ironie confirme la tragique réalité...

Encore, les juifs à l'action (sionistes, internationalistes de la finance) sauront toujours joués de leur persécution qu'ils sont parvenus à faire admettre à la place du Christ sur la croix, grâce
aux médias de masse. C'est comme ça et des types comme l'insupportable Gilles W. Goldnadel l'ont déjà dit et écrit. Mais la chasse aux antisémites commence à se voir, il faudrait vraiment qu'un
gros bloc juif fasse scission et gueule un bon coup, mais comme dit plus haut, où sont-ils? Personne, trois gonzes qui servent même d'alibi, comme Gidéon Lévy.

Ils peuvent donc parfaitement réussir dans leur prise du pouvoir global. Mais pour le pouvoir, ils se feront aider et composeront avec quelques autres, mais habitués à se cacher, se protéger, jouer
de roublardise, ils resteront les plus homogènes, même dans 1000 ans s'il le faut, ils l'ont déjà vécus. En attendant, certains n'en peuvent plus de voir le Messie arriver. Tous les intellectuels
en ont l'obsession. C'est un moteur sous-jacent leurs écrits. De Marx à Freud, en passant par Attali: suis-je le Messie? J'invente une conception complète du monde dans mon